Amélie Pinset (co-fondatrice)

 

Qui es-tu en quelques mots ?

 Je  suis Amélie, militante de l’éducation populaire et passionnée de philosophie. J’aime m’étonner et questionner le monde qui m’entoure. Je suis curieuse de toutes les pratiques qui permettent de cheminer vers une meilleure connaissance de soi et d’habiter la vie de manière pleinement présente. J’apprécie la sophrologie et la méditation, deux pratiques qui m’aident à développer une meilleure attention à moi-même et une plus grande ouverture au monde, ainsi que le clown, une chouette pratique que j’ai découverte plus récemment et qui m’apporte beaucoup de joie et de liberté.

 

 

 

Pourquoi es-tu intervenante MOJO ?

 Le Mouvement d’Ouverture à la Joie Ordinaire ouvre, à mes yeux, un cadre innovant dans lequel les pratiques permettant de cheminer vers une meilleure connaissance de soi s’inscrivent dans une approche sociale et pédagogique d’éducation populaire. Cette recherche de la connaissance de soi ne doit pas être réservée à une élite. Au contraire, c’est une quête permanente pour chaque être humain. Dans les actions MOJO, nous nous adressons à tous les publics et ce tout au long de la vie. De plus, le mode d’intervention du MOJO met en place les conditions pour que les personnes participent activement à cette recherche afin de devenir pleinement actrices de leur vie. Être intervenante MOJO est une façon d’apporter ma pierre à la construction d’une société de personnes libres et épanouies.

 

Pourquoi une pratique comme la méditation est-elle un outil d’accompagnement éducatif essentiel ?

 Plus qu’un outil, la méditation est une pratique qui permet de retrouver l'ampleur de notre être en nous ouvrant à la fois pleinement et simplement au mouvement de la vie. Elle consiste à cultiver la présence attentive et la bienveillance aimante. Par son exercice régulier, nous sommes amenés à développer un rapport différent, sensible et direct, au monde, qui permet de laisser éclore une vision claire de la réalité. Ainsi, nous arrêtons de subir le pilotage automatique généré par notre mental et nous nous réapproprions la manière dont nous habitons le monde.